Adaptation humaine à Verkhoïansk. des corps gelés aux populations actuelles

Publié le 10.06.2011  - MàJ le 23.08.2012 - Programme de recherche

Le projet HUMAD-MAFSO porte sur l’histoire du peuplement ainsi que celle de l’adaptation humaine à l’une des zones les plus froides de la planète (monts de Verkhoïansk) où ont coexisté et/ou coexistent, populations autochtones de chasseurs/cueilleurs (Youkaghirs et leurs ancêtres), éleveurs de vaches et de chevaux (Iakoutes déjà présents en 1638), et populations d’origine russe.

L’histoire du peuplement sera basée sur la comparaison entre populations anciennes et contemporaines en utilisant les mêmes marqueurs génétiques. L’adaptation sera étudiée sur les bases de la co-évolution homme/milieu en ciblant l’évolution des maladies infectieuses et parasitaires et celle du microbiote. Ces travaux se développeront à partir de la fouille et de l’étude de prélèvements provenant d’une part de tombes gelées, d’autre part de populations contemporaines bien définies. Pour ces dernières, l’accent sera mis sur des maladies émergentes déjà repérées par notre équipe.

Source : Fiche descriptive du programme HUMAD MAFSO sur le site de l’IPEV
Laboratoires : Anthropologie Moléculaire et Imagerie de Synthèse - AMIS) (CNRS, Université Toulouse 3)