COP 24 : tous les indicateurs du réchauffement climatique sont dans le rouge

Publié le 21.12.2018 - Article du 09/12/2018 sur Futura (avec Relaxnews)

Alors que le monde entier avait les yeux rivés sur Katowice, en Pologne, où la 24e Conférence sur le climat (COP24) se tenait jusqu’au 14 décembre, tous les indicateurs du réchauffement climatique sont dans le rouge, témoignant de l’urgence à agir. Les 200 pays réunis pour ce sommet ont été appelés à trouver des solutions pour atténuer ses impacts qui ne font qu’empirer

Concentration record en CO2, chaleurs extrêmes, recul des glaces : les derniers indicateurs du réchauffement montrent l’accélération d’un phénomène planétaire et disent l’urgence à agir, au moment où s’ouvrait dimanche la 24e conférence de l’ONU sur les changements climatiques.

Les records de chaleur se multiplient

2018 devrait être la 4e année la plus chaude recensée depuis le début des relevés, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Le XXIe siècle compte ainsi 17 des 18 années records depuis le lancement des mesures en 1880, avec ces quatre dernières années qui forment le top 4.

Cet été, l’Europe, l’Ouest américain et l’Asie ont été frappés par des vagues de chaleur, accompagnées de températures records au Portugal, en Scandinavie, en Corée du Sud, au Japon ou en Algérie, et parfois de gigantesques incendies. En Arctique, l’étendue de la banquise est restée largement en-dessous de sa moyenne historique tout au long de l’année, et a connu un plus bas historique en janvier-février.

Les glaciers de la planète ont aussi rétréci pour la 38e année consécutive. En Suède, le sommet sud du Kebnekaise a perdu son statut de point culminant du pays, en raison de températures exceptionnelles cet été...

Lire la suite sur Futura