Climat : l’ONU alerte sur les phénomènes extrêmes en 2017

Publié le 06.04.2017 - Info AFP du 21/03/2017

Les conditions météorologiques et climatiques extrêmes se poursuivent en 2017, a averti l’ONU mardi, après une année 2016 où la température moyenne a atteint un record, la banquise s’est fortement réduite, le niveau de la mer a continué à augmenter et les océans à se réchauffer.

L’Organisation météorologique mondiale (OMM), l’agence spécialisée de l’ONU, a publié sa déclaration annuelle sur l’état du climat mondial en prévision de la Journée météorologique mondiale, organisée le 23 mars. Ce compte rendu confirme que l’année 2016 est la plus chaude jamais enregistrée : la hausse de la température par rapport à l’époque préindustrielle atteint, chose remarquable, 1,1°C, soit 0,06°C de plus que le record précédent établi en 2015", a souligné le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, dans un communiqué...

Au moins trois fois à ce jour cet hiver, l’Arctique a connu l’équivalent polaire d’une vague de chaleur, selon l’OMM qui note que même au cœur de l’hiver arctique, il y a eu des jours où l’on était proche du dégel. D’après les conclusions des chercheurs, les changements observés dans l’Arctique et la fonte de la banquise entraînent, à plus grande échelle, une modification des régimes de circulation océanique et atmosphérique, ce qui se répercute sur les conditions météorologiques dans d’autres régions du monde...

Lire la suite sur le site LInternaute.com