Décès de Jean-François Stéphan, directeur de l’Institut national des sciences de l’Univers (INSU) du CNRS

Publié le 08.01.2014 - INSU CNRS - 23/12/2013

Jean-François Stéphan est décédé le samedi 21 décembre 2013 à l’âge de 64 ans. Ce géologue éminent et passionné était directeur de l’Institut national des sciences de l’Univers (INSU) du CNRS depuis juin 2010. Pour Alain Fuchs, président du CNRS, « nous perdons un collègue de très grande qualité. Nous garderons le souvenir d’un homme profondément humain et bienveillant, exigeant sur la qualité de la science et très attaché à notre organisme. »

Né le 10 février 1949 à Argenteuil, Jean-François Stéphan était diplômé de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud et agrégé de Sciences Naturelles.

En 1977, il entame sa carrière de chercheur CNRS d’abord à Paris à l’université Paris 6 puis à Brest au sein du laboratoire Océanologie et géodynamique de l’université de Bretagne occidentale. En 1989, il devient professeur en sciences de la Terre à l’université de Nice Sophia-Antipolis et directeur du laboratoire Géodynamique, précurseur de l’unité Géoazur.

Il consacre ses travaux à la tectonique et plus précisément l’étude de l’architecture et des mécanismes de formation des chaînes de montagne et des structures sous-marines « récentes » (quelques dizaines de millions d’années) et actives, en contexte de convergence (subduction et collision). Jean-François Stéphan a mené ses recherches en parcourant de nombreuses régions du globe : les Andes, la fosse de subduction d’Amérique Centrale, les chaînes de Taiwan et des Philippines septentrionales, les Alpes du Sud franco-italiennes, la Sibérie…

Lire la suite de l’article : http://www.insu.cnrs.fr/node/4667?u...