Deux nouvelles colonies de manchots empereurs en Antarctique

Publié le 23.11.2012 - Communiqué de presse de l'INEE

Alors que la colonie de manchots empereurs de Dumont d’Urville, en Terre Adélie, compte à ce jour environ 2500 couples reproducteurs, deux nouvelles colonies de plus de 6000 poussins au total, soit au moins 12000 reproducteurs, viennent d’être observées à proximité du glacier Mertz, à environ 250 km de la base française Antarctique par les chercheurs André Ancel et Yvon Le Maho, de l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien de Strasbourg (CNRS et Université de Strasbourg). Comme un couple ne peut élever qu’un seul poussin par année de reproduction, cela porte la population de manchots empereurs à au moins 8500 couples dans ce secteur de l’Antarctique, soit 3 fois plus que la dernière estimation.

Ces deux nouvelles colonies ont été repérées les 1er et 2 novembre 2012, au cours de la première rotation de l’Astrolabe1 vers Dumont d’Urville. Elles sont situées sur la glace de mer hivernale, qui emprisonne des vestiges du glacier Mertz. Une grande muraille de glace de 80 km de long sur 40 km de large et 300 à 400 m d’épaisseur s’en est détachée en février 2010. Les deux colonies sont probablement issues d’une colonie initiale de manchots empereurs qui, à la suite de la rupture du glacier Mertz, essaient de trouver de nouveaux sites adéquats pour se reproduire...

Lire la suite sur le site de l’INEE