Dynamique hydrologique d’un hydrosystème englacé du Spitzberg : le bassin du Loven Est

Publié le 26.11.2009  - MàJ le 24.03.2011

Ce projet à long terme vise à quantifier à partir de réseaux de capteurs (en remote et in situ sensing) et de prélèvements, les flux liquides et solides d’un hydro-système polaire représentatif des glaciers de type alpin du Spitzberg et d’en suivre la dynamique spatio-temporelle sur 4 ans (2006-2009), pour en comprendre la réactivité aux fluctuations climatiques contemporaines (40 ans).

Ce projet consiste à établir une veille environnementale qui permettra d’appréhender différemment les processus et la spatialisation de l’information hydro-climatologique dans un contexte d’accélération du retrait glaciaire au Spitzberg.

Le laboratoire IDES (CNRS, Université Paris-Sud XI) participe également au programme Hydro-Loven-FLOWS.

Ce programme s’insère dans le projet API N°16 Hydro-sensor-FLOWS, dirigé par Madeleine GRISELIN du laboratoire "Théoriser et Modéliser pour Aménager" - ThéMA (Université de Besançon, Université de Dijon, CNRS).

Source : Fiche descriptive du programme Hydro-Loven-FLOWS sur le site de l’IPEV
Laboratoires : THEoriser et Modéliser pour Aménager, THEMA (Université de Besançon, Université de Dijon, CNRS)