Fonte des glaces : le point de non-retour

Publié le 29.03.2018 - Bulletin Veillest - Allemagne

Des chercheurs des Universités de Brème en Allemagne et d’Innsbruck en Autriche viennent de démontrer dans une étude, publiée dans Nature Climate Change, que la fonte continue des glaces ne pourra être évitée dans la décennie à venir, même si la totalité des émissions était stoppée aujourd’hui. Ils ont même démontré que parcourir 500m en voiture contribue à faire fondre 1kg de glace.

L’objectif fixé à Paris lors de la COP21 est de limiter le réchauffement climatique à 2°C et si possible 1.5°C par rapport au niveau préindustriel. Des climatologues de l’Institut de géographie de l’Université de Brème et de l’Institut pour les sciences atmosphériques et arctiques de l’Université d’Innsbruck ont étudié les effets de l’atteinte – ou non de ces objectifs sur la fonte des glaces.

Que l’on se situe sur une trajectoire de réchauffement de 1.5°C ou 2°C, le résultat est globalement le même et la fonte des glaciers la même pour les 100 années à venir. En effet, plus d’un tiers de la masse des glaciers ne peut désormais plus être sauvée et disparaitra de toute façon, même en prenant les mesures les plus ambitieuses qu’il soit...

Lire la suite sur le site France-Diplomatie : Veillest Allemagne