Groenland

Publié le 20.07.2007

Plus grande île au monde - l’Australie étant considéré comme un continent - localisée en quasi-totalité à l’intérieur du cercle polaire arctique.

JPEG - 99.1 ko
Village d’Oqaatsut, baie de Disko, ouest du Groenland
Crédit photo : kaet44
Certains droits réservés : Licence Creative Commons

Le Groenland a été découvert à la fin du Xe siècle par le navigateur viking norvégien, originaire d’Islande, Eric le Rouge.

Située dans l’océan Atlantique nord, au large du nord-est du Canada, c’est une île géographiquement rattachée au continent nord-américain mais juridiquement rattachée au Danemark. Colonie danoise dès 1721 jusqu’en 1953, date à laquelle elle devient province de la Couronne danoise, elle n’acquiert définitivement un statut d’autonomie politique qu’en 1979.

Ses 2,17 millions de km2 sont recouverts à plus de 98% par une épaisse calotte glaciaire qui atteint par endroit les 3 000 mètres d’épaisseur, seul inlandsis subsistant - avec l’inlandsis antarctique - de la dernière ère glaciaire. L’inlandsis groenlandais est drainé par un grand nombre de glaciers émissaires. Le plus important d’entre eux, le glacier Jakobshavn Isbræ, situé sur la côte occidentale, draine 7% de la superficie totale de l’inlandsis. La pointe la plus septentrionale de l’île n’est qu’à 740 km du pôle Nord. Près de la côte est, par 68° de latitude nord, la chaîne de montagnes Watkins culmine au Gunnbjørn Fjeld (3 693 m). Le Parc national du Groenland est le plus grand parc national au monde et le plus septentrional. Situé au nord-est de l’île, il couvre près de 45% de la superficie totale du Groenland.

JPEG - 147.3 ko
Ancien cimetière au-dessus du fjord Sermilik, est du Groenland
Crédit photo : banyanman
Certains droits réservés : Licence Creative Commons

D’après le recensement de 2007, 56 648 Groenlandais occupent les bordures littorales, principalement de la côte ouest, seules zones libres de glace, rocheuses et recouvertes de toundra. Cette population est composée à plus de 88% d’Inuits, descendants actuels de la culture Thulé, dernière vague d’immigration inuite établie au Groenland au XIXe siècle.

Si le nom « Groenland » est issu du danois « Grønland » qui signifie « terre verte », son appellation en inuktitut groenlandais - « Kalaallit Nunaat » - signifierait, quant à elle, « terre des groenlandais ».

En savoir plus :