L’ADN Fossile révèle la vie et les climats du passé

Publié le 06.07.2007 - Communiqué de presse

Une équipe internationale, dirigée par le Professeur Eske Willerslev (Université de Copenhague) a identifié la présence de molécules organiques (ADN et acides aminés) à la base de la calotte glaciaire du Groenland. Le Laboratoire d’écologie alpine (CNRS, Université Grenoble 1), associé à ces recherches, a développé une méthode permettant de caractériser les espèces végétales dont étaient issus les fragments d’ADN retrouvés dans les premiers mètres de cette calotte glaciaire. Ces molécules organiques fossiles extraites des carottes glaciaires profondes indiquent que le sud du Groenland était recouvert de forêt avant la glaciation...

Voir en ligne