La Maison-Blanche empêche désormais la Nasa de surveiller les gaz à effet de serre

Publié le 04.06.2018 - Article du 11/05/2018 sur L'Obs (avec AFP)

La Nasa doit annuler son programme de surveillance du niveau de CO2 dans l’atmosphère

La Maison-Blanche a "discrètement tué" un programme de la Nasa, d’un montant de 10 millions de dollars par an, destiné à surveiller dans l’atmosphère le dioxyde de carbone et le méthane considérés comme contribuant au réchauffement de la planète, écrit jeudi 10 mai la revue "Science".

Le programme Carbon Monitoring System (CMS) de l’agence spatiale américaine cherche les sources d’émission et les puits de dioxyde de carbone, et créé des modélisations en haute résolution des flux de ce gaz à effet de serre sur la Terre, explique la revue américaine.

"L’administration du président Donald Trump a discrètement tué le CMS", écrit-elle, qualifiant cette décision de "dernière attaque d’envergure (en date) contre la science climatique".

Selon "Science", la Nasa "a refusé de fournir une raison à cette annulation autre que des contraintes budgétaires et des priorités plus pressantes au sein du budget scientifique".

La revue cite également Steve Cole, un porte-parole de la Nasa, soulignant qu’il n’était fait mention du CMS nulle part dans le budget adopté en mars par le Congrès américain ce qui "a permis à l’initiative de l’administration d’entrer en vigueur". Les subventions déjà allouées vont être honorées mais aucune nouvelle étude ne sera lancée, a souligné l’article de "Science".

Le porte-parole a précisé jeudi soir à l’AFP que le président américain avait proposé l’an dernier de supprimer le programme CMS ainsi que quatre autres missions scientifiques de la Nasa. Selon lui, après de longues délibérations, le Congrès a décidé de préserver le financement des quatre missions mais comme le CMS n’était pas mentionné, il a été supprimé...

Lire la suite sur L’Obs