La Russie vise le tourisme au pôle Nord

Publié le 06.09.2019 - Article de Sarah Lienart du 23/07/2019 sur l'Express

Les villes de Mourmansk et Barentsburg dans le Grand Nord pourraient devenir d’importantes destinations et ports d’escale pour les bateaux de croisière dans le marché en pleine expansion des expéditions arctiques touristiques. Ces croisières d’un nouveau genre, les croisières d’expédition, ont pour destination des endroits de la planète difficiles d’accès, pour les touristes qui ont le goût de l’aventure. Alors que la glace fond, le tourisme arctique prend son essor…

Alexeï Rakhmanov est le président de United Shipbuilding Corporation, la plus grosse entreprise de construction navale détenue à 100% par l’État russe. Il explique sur le site PortNews que « les croisières d’expédition, y compris dans l’Arctique, vont se multiplier ».

Des croisières de luxe

« Nous remarquons déjà que ce segment se développe plus rapidement que le reste du marché de la croisière, les billets sont en général tous vendus six mois avant le début de la croisière ». Sa compagnie a dévoilé trois nouveaux concepts de bateaux de croisière capables de naviguer dans les glaces, qui sont actuellement en phase de lancement.

Avec ces nouveaux navires au confort 5 étoiles, la firme espère se faire une place sur le marché des croisières de luxe, avec diverses activités prévues à bord et une flotte de petites embarcations et d’hélicoptères pour rejoindre la terre ferme. Il est également prévu d’y aménager des casinos dans l’espoir d’accroître le retour sur investissement et d’attirer une clientèle plus variée. Les futurs bateaux pourront accueillir jusqu’à 350 passagers, ce qui est assez élevé pour des croisières d’expéditions. Le coût de construction pourrait atteindre les 300 millions de dollars par bateau.

Les ambitions de Mourmansk

Toujours dans le but de développer le tourisme dans le Grand Nord, la Russie a récemment ouvert aux bateaux de croisière étrangers son parc national de l’Arctique russe qui comprend la Terre François-Joseph et l’extrémité nord de l’archipel de Nouvelle-Zemble.

Le port de Mourmansk, le point d’entrée de la voie maritime du Nord, a été récemment réaménagé pour accueillir des bateaux de croisière avec l’ajout d’un nouveau quai de plus de 200 mètres de long. L’ambition de la ville est de devenir la plaque tournante du tourisme arctique. À Mourmansk et Arkhangelsk, les restrictions de visa sont levées pour les passagers de croisière qui restent moins de 72 heures...

Lire la suite sur le portail Express