La colonisation à longue distance des plantes de l’Arctique

Publié le 15.06.2007 - Communiqué de presse

L’étude de l’empreinte génétique d’espèces végétales présentes en Arctique a permis à une équipe norvégienne, en collaboration avec le Laboratoire d’écologie alpine (CNRS, Université de Grenoble) de démontrer la capacité de ces espèces végétales de coloniser, en fonction des modifications climatiques, des territoires séparés les uns des autres par des distances pouvant atteindre jusqu’à 1000 km...

Voir en ligne