La neige en Arctique : ingrédient d’un surprenant cocktail chimique

Publié le 31.10.2008 - Communiqué de presse

Au printemps, en Arctique, le manteau de neige relargue des oxydes d’azote. Ce phénomène, dont on ne soupçonnait pas l’importance jusqu’à présent, est à l’origine d’un tiers des nitrates présents dans l’atmosphère arctique, révèlent des chercheurs du CNRS, de l’Université Joseph Fourier et de l’Université Pierre et Marie Curie (1). Ils ont étudié, de façon quantitative, l’origine et le devenir des composés azotés dans l’atmosphère arctique, afin de connaître leur impact environnemental sur cette région du monde. Ce travail est publié dans la revue Science du 31 octobre 2008.

Voir en ligne