La protection des baleines boréales considérée comme « prioritaire » par le Canada

Publié le 23.02.2021 - Article d'Ismaël Houdassine du 26/11/2020 sur Regard sur l'Arctique

Le gouvernement canadien a annoncé une enveloppe d’urgence de plus de 6 millions de dollars pour la protection de la nature dans les régions du Manitoba et de l’Alberta. Les autorités publiques ont également indiqué vouloir mettre l’accent sur la préservation des habitats pour les espèces aquatiques comme ceux des baleines boréales dans l’Arctique

Dans un communiqué de presse transmis aux médias, le gouvernement a rappelé les défis auxquels sont confrontées les régions arctiques du pays touchées de plein fouet par les changements climatiques et les activités humaines.

—  « Certaines des espèces qui vivent dans les eaux, les rivières, les lacs, les estuaires et les marais de l’Arctique, du Manitoba, et de l’Alberta sont en danger en raison des changements climatiques, de la perte d’habitat et d’autres facteurs » — Bernadette Jordan, ministre fédérale des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Par conséquent, le nouvel investissement au Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril vise à soutenir plusieurs projets environnementaux considérés comme « prioritaires », notamment la surveillance des menaces qui pèsent sur les baleines boréales et la protection et le rétablissement d’espèces indigènes de truites en Alberta.

—  « Avec près de deux millions de lacs, des voies navigables reliées entre elles à l’infini, et le plus long littoral du monde, le Canada abrite d’innombrables espèces et habitats marins et d’eau douce qui insufflent la vie à notre environnement » — Bernadette Jordan, ministre fédérale des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Notons que la branche canadienne de l’organisme Wildlife Conservation Society recevra à lui seul plus de millions de dollars pour mener une étude sur l’évaluation et de la gestion des perturbations acoustiques concernant les baleines boréales…

Lire la suite sur le site Regard sur l’Arctique, coproduit par Radio Canada International