La vie sous la banquise

Publié le 31.10.2013 - Journal du CNRS - mars/avril 2013

L’Arctique devrait subir de plein fouet les effets du changement climatique. Les scientifiques mènent des investigations en Norvège pour tenter de prédire l’impact de ces bouleversements sur le fragile écosystème marin.

Blottie au fond d’un fjord de l’île norvégienne du Spitzberg, Ny-Ålesund est la localité la plus septentrionale de la planète. C’est sous ces latitudes extrêmes, où la nuit polaire peut durer plusieurs semaines, que les scientifiques du projet international Ecotab¹ (Effect of climate change on the arctic benthos) ont choisi de mener leurs investigations. De fait, d’ici 2050 à 2100, on estime que la température de l’océan Arctique tout entier augmentera de 4°C. Sur la même période, l’épaisseur de la banquise, le pH et la salinité de l’océan devraient, à l’inverse, fortement diminuer. Quel sera l’impact de tels bouleversements sur la structure et le fonctionnement des écosystèmes côtiers arctiques ? C’est la question que vise à éclaircir Ecotab, lancé en novembre 2011.

Lire la suite de l’article : http://www.cnrs.fr/fr/pdf/jdc/271/i...