Le dilemme de l’OTAN dans l’Arctique - Démonstration de force de l’OTAN et de la Russie : deux visions de l’Arctique s’affrontent

Publié le 26.06.2019 - Regard sur l'Arctique : dossier de Levon Sevunts sur Radio Canada International

Les tensions croissantes avec la Russie obligent l’OTAN à entraîner à nouveau ses forces militaires afin d’apprendre à affronter cet adversaire de taille et bien armé en Europe du Nord, et peut-être même dans l’Arctique

Entre fin octobre et début novembre 2018, l’alliance a mené un vaste exercice militaire en Norvège et dans les environs, baptisé Trident Juncture, qui est le plus important effectué par l’OTAN depuis la fin de la guerre froide.

Il en est ressorti que l’OTAN et la Norvège doivent trouver un juste équilibre entre, d’une part, faire de la dissuasion pour contrer le comportement agressif de la Russie et, d’autre part, provoquer une concentration des forces russes à la frontière de la Norvège et dans l’Arctique.

Pendant ce temps, une petite ville norvégienne située à la frontière russe mise sur le renforcement de la coopération transfrontalière et aspire à devenir une plaque tournante importante de la nouvelle route transarctique qui doit relier la Russie et la Chine à l’Europe occidentale...

Lire le dossier spécial sur Radio Canada International