Les espèces invasives menacent la biodiversité de l’Antarctique

Publié le 21.03.2012 - Communiqué de presse du CNRS

Les graines transportées involontairement par les visiteurs pourraient perturber la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes du 6ème continent.

Une équipe internationale de scientifiques, parmi lesquels Marc Lebouvier, écologiste terrestre du laboratoire ECOBIO (Université de Rennes I / CNRS) et coordinateur de la Zone-Atelier de recherches sur l’environnement antarctique, et Yves Frenot, directeur de l’Institut Polaire Français (IPEV), présente pour la première fois, dans un article publié la semaine du 5 mars dans les PNAS, une évaluation du rôle des visiteurs dans le transport et l’introduction accidentelle de graines lors de leur voyage en Antarctique. A l’occasion de l’Année Polaire Internationale 2007-2008, plus de 5600 personnes rencontrées sur les navires ou avions de dessertes des programmes antarctiques nationaux ou des navires de tourisme ont répondu à un questionnaire sur leur origine et sur les pays fréquentés avant leur voyage en Antarctique. 853 d’entre -eux se sont prêtés à un examen minutieux de leurs effets personnels afin de déterminer à la fois le nombre de graines transportées et les espèces végétales concernées...

Lire la suite sur le site du CNRS