Observation de la Terre : nouveau rapport des Académies Nationales - Thriving on Our Changing Planet, A Decadal Survey for Earth Observation from Space

Publié le 13.03.2018 - D'après le Bulletin Veillest - Etats-Unis du 16/02/2018

Les académies nationales américaines ont publié en coopération avec la NASA, la NOAA et le U.S. Geological Survey une version préliminaire de la deuxième édition du Decadal Survey sur l’observation de la Terre par satellite (Thriving on Our Changing Planet : A Decadal Survey for Earth Observation from Space), un rapport destiné à guider l’action des trois agences fédérales dans ce domaine pour les dix prochaines années, soulignant que « la compréhension d’une Terre qui change aussi rapidement et la mise sur pied d’un programme robuste pour parvenir à cette fin, constituent un défi majeur pour la décennie à venir et pour un avenir plus lointain »

... C’est dans cet esprit que le rapport analyse 35 questions clefs, en proposant pour chacune les capacités d’observation à développer. Ces questions clefs concernent des domaines pour lesquels les progrès en Sciences de la Terre et le développement des capacités d’obtention d’information sont estimés nécessaires pour soutenir le développement de nombreuses applications, à même de permettre à la société de s’épanouir durablement. Le traitement de ces questions doit en particulier permettre d’atteindre des progrès substantiels dans les domaines suivants :

  • compréhension des nuages et des aérosols, et de leurs impacts sur le climat et les conditions météorologiques ;
  • évaluation des rythmes d’élévation du niveau des mers et de leurs changements ;
  • compréhension des sources et des puits de gaz carbonique et de méthane, et de leur évolution ;
  • compréhension des contributions des glaciers et des calottes glaciaires à l’élévation du niveau de la mer, et de leur évolution ;
  • amélioration de notre compréhension de la circulation océanique et de ses impacts sur les conditions météorologiques et le climat ;
  • détermination des changements dans les manteaux neigeux et leurs implications sur les ressources en eau, les conditions météorologiques, le climat, les inondations et les sécheresses ;
  • quantification de la biomasse et caractérisation de la structure de l’écosystème, etc.

Communiqué du 19/01/2018 mentionné dans le bulletin hebdomadaire de la Mission pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis (Bulletin Veillest - Etats-Unis du 16/02/2018).

Voir le communiqué sur le site des Académies nationales américaines.