Sibérie : le réchauffement climatique accélère l’érosion fluviale

Publié le 18.07.2007 - Communiqué de presse

En Sibérie, les berges du fleuve Lena reculent de plus en plus lors des crues de débâcle printanière, menaçant les installations urbaines et industrielles. Les îles s’érodent de 27 mètres par an en moyenne, rendant périlleuse la navigation fluviale (l’axe de transport principal). Des chercheurs du Laboratoire Interactions et dynamique des environnements de surface (CNRS/Université Paris XI), du Laboratoire de géographie physique "Pierre BIROT" (CNRS/Universités Paris I et Paris XII) et de l’Université Paris VIII, en collaboration avec l’Institut du pergélisol de Yakutsk (Sibérie) et l’Université d’Alaska, ont montré que cette accélération de l’érosion est directement liée au réchauffement climatique...

Voir en ligne