Surveillance à long terme de la colonne stratospherique d’ozone et de NO2 depuis la station de Concordia

Publié le 26.11.2009  - MàJ le 23.08.2012

Cette étude comprend les thèmes suivants :
*Surveillance à long terme de la stratosphère polaire (réseaux NDAAC et WMO) : impact climatique des Nuages Stratosphériques Polaires (PSC), tendances de l’ozone, reconstitution de la couche d’ozone
*Validation des instruments satellites : TOMS, GOME, ENVISAT, AURA/OMI, GOME2.

Pour la campagne 2010-2011, les objectifs du programme sont :
1. Mise à disposition des données à la communauté dans le cadre du NDACC
2. Poursuite de la validation des données satellitales d’ ENVISAT, AURA, GOME2, les mesures d’ozone (profils et colonnes) et d’oxyde d’azote (colonnes) à Concordia permettront de combler le peu de données existantes dans les régions antarctiques où les biais sont importants.
3. Les travaux d’analyses scientifique porteront sur :

  • la validation des modèles dans les régions polaires et la validation des produits de niveau 3 issus de l’assimilation de données
  • l’étude de l’homogénéité du niveau d’ozone et d’oxyde d’azote (entre DDU et Concordia) dans les régions antarctiques.
  • la détermination de la perte d’ozone pendant l’hiver polaire en collaboration avec les stations autres que DDU, Concordia et Kerguelen à savoir Sanae (Afrique du sud) et Rothera (Grande-Bretagne).
  • analyse des données Ozone 2007, 2008, 2009 et 2010.

Source : Fiche descriptive du programme SAOZ sur le site de l’IPEV
Laboratoires : Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales - LATMOS (CNRS, UVSQ, UMPC, IPSL)