TARA, journal de bord de la dérive arctique

Publié le 13.10.2009 - Un livre de Grant Redvers, traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Christian de Marliave

Le récit, par son chef d’expédition, Grant Redvers, de la plus importante campagne arctique de la 4ème Année polaire internationale.

Le 3 septembre 2006, la goélette Tara se fait volontairement enserrer dans la banquise de l’océan Arctique, au large des côtes sibériennes, avec huit personnes à son bord. Un siècle après l’explorateur norvégien Nansen, qui avait effectué à bord du Fram une dérive similaire, les « Taranautes » se fixent comme mission de collecter un maximum de données scientifiques relatives à l’océan, la glace et l’atmosphère. Ces informations devraient permettre aux scientifiques de mieux comprendre le rôle de l’Arctique dans la « machine climatique ».

Editions Paulsen (2 juin 2009).
320 pages, cahier photos de 16 pages.
40 dessins de l’auteur, 22 euros.

Collection Sciences aux éditions Paulsen