Une nouvelle histoire du climat alimente la compréhension du récent réchauffement de la péninsule antarctique

Publié le 10.09.2012 - OSUG - Communiqués de presse

Les résultats publiés cette semaine dans Nature par une équipe de scientifiques de Grande-Bretagne, d’Australie et de France - dont fait partie le LGGE- ajoute une nouvelle dimension à notre compréhension du changement climatique de la péninsule antarctique et les causes probables de l’effondrement de ses plateformes de glace flottante (ice-shelves).

Cette semaine, la revue Nature rapporte la première reconstruction complète d’une histoire climatique sur 15.000 ans à partir d’une carotte de glace prélevée sur l’île James Ross dans la région de la péninsule antarctique. Les scientifiques révèlent que le réchauffement rapide de cette région au cours des 100 dernières années a été inhabituel et survient à la suite d’un lent réchauffement climatique naturel qui a commencé il y a 600 ans environ. Ces siècles de réchauffement continu signifient qu’au moment où le récent réchauffement inhabituel a commencé, les couches de glace de la péninsule antarctique étaient déjà conditionnées pour les importantes ruptures observées à partir des années 1990...

Lire la suite sur le site de l’OSUG