Anomalie en nickel d’échelle planétaire et extinction de masse apocalyptique de la fin du Permien seraient bien liées aux épanchements volcaniques considérables de Sibérie !

 Eruption du Bardarbunga, stratovolcan situé sous le Vatnajökull, calotte glaciaire la plus importante d'Islande
Publié le 13.04.2018 - Dossiers thématiques

Des concentrations anormalement élevées en nickel ont été observées au voisinage de la limite Permien-Trias dans certains secteurs, tels qu’en Autriche, en Chine, en Israël, en Slovénie ou encore au Spitzberg, et incitèrent à entreprendre de nouvelles analyses au sein de formations d’autres régions, qui suggèrent à leur tour qu’une telle anomalie géochimique serait manifestement d’extension planétaire. Elle proviendrait de la mise en place des célèbres trapps de Sibérie à la fin du Permien, reflet d’un volcanisme continental intraplaque absolument titanesque au regard des volumes colossaux atteints par ses épanchements fissuraux qui aujourd’hui encore couvrent une superficie de plus de deux millions de kilomètres carrés. Les émissions de gaz magmatiques qui les accompagnèrent, de dioxyde de carbone et de méthane en particulier, auraient entraîné un puissant effet de serre à l’origine d’un réchauffement global très intense du climat, probablement responsable de l’extinction la plus massive qui soit survenue sur Terre, en dehors de l’actuelle extinction de l’Anthropocène qui, ô combien plus rapide, promet d’être aussi magistrale mais dont les causes sont évidemment tout autres...

lire la suite »

Alors que la banquise arctique fond, les incendies de forêt dans l’Ouest américain se multiplient

Deux wapitis réfugiés dans un cours d'eau - Forêt nationale de Bitterroot (Montana)
Publié le 22.02.2018 - Climat : océan - glace - atmosphère

Les États-Unis sont de plus en plus confrontés à une multiplication des incendies de forêts, en particulier dans l’Ouest de leur territoire. Des scientifiques américains explorent l’hypothèse d’une lointaine influence de la disparition de la banquise polaire boréale sur un tel phénomène à ces latitudes pourtant moyennes.

lire la suite »

Les baleines à bosse diversifient leur régime alimentaire

Baleine à bosse créant un "filet" de bulles
Publié le 18.01.2018 - Ecosystèmes et biodiversité

Les baleines à bosse, Megaptera novaeangliae, sont remarquables par leur plasticité comportementale concernant leurs tactiques d’alimentation et la variabilité de leur régime alimentaire. Pendant la dernière décennie, au sud-est de l’Alaska, sur les sites de lâcher en pleine mer de juvéniles depuis des écloseries, les baleines à bosse ont commencé à consommer des jeunes saumons, un comportement jamais observé auparavant. Ces poissons issus de l’élevage apportent une contribution importante aux pêcheries locales et cette nouvelle prédation est un sujet de préoccupation pour l’économie de la région.

lire la suite »

Chronologie de l’arrivée des bisons en Amérique du Nord au cours du Pléistocène

Bison (Bison bison) d'Amérique du Nord
Publié le 18.12.2017 - Géodynamique et ressources naturelles

Le bison représente l’un des animaux les plus emblématiques du continent nord-américain, mais paradoxalement, les circonstances et la chronologie de son arrivée sur ce continent ne sont pas encore bien documentées.

lire la suite »

Négociation de l’identité ethnique chez de jeunes Samis en Norvège

Famille same au début du XXe siècle
Publié le 16.11.2017 - Sociétés arctiques et systèmes de connaissance et gouvernance

Plusieurs études ont mis en évidence le fait que, au sein des populations indigènes, affirmation et fierté ethniques étaient au niveau individuel des facteurs de résilience importants face à l’adversité.

lire la suite »