Baie d’Hudson

Publié le 13.05.2008

Couvrant 1,23 millions de km2, c’est l’une des plus grandes mers intérieures du monde.

JPEG - 120.7 ko
Bord de la baie d’Hudson en juin
Crédit photo : Koston Photography
Certains droits réservés : Licence Creative Commons

Découverte en 1610 par l’explorateur anglais Henry Hudson, parti à bord de son navire Discovery à la recherche du passage du Nord-Ouest, la baie d’Hudson, nommée en hommage à ce capitaine, s’étend du nord au sud sur plus de 700 km, depuis des latitudes polaires jusqu’à des latitudes tempérées.

Bordant les provinces canadiennes du Nunavut, du Manitoba, de l’Ontario et du Québec, elle fait, selon l’Organisation hydrographique internationale, partie intégrante de l’océan Arctique et communique à l’est avec l’océan Atlantique par l’étroit chenal du détroit d’Hudson pris dans les glaces 9 à10 mois par an.

La débâcle, qui s’échelonne actuellement de la mi-juin à la fin juillet, est synonyme du retour des échanges entre communautés locales (Inuits et amérindiens Cree), puis de la navigation des navires de haute mer lorsque le détroit d’Hudson est enfin libre.

En savoir plus :