Bientôt deux nouvelles stations de recherche scientifique au Nunavut

Publié le 06.04.2021 - Article d'Ismaël Houdassine du 18/03/2021 sur Regard sur l'Arctique

L’Université du Québec à Rimouski a annoncé qu’elle sera partenaire d’un projet de 17,5 millions de dollars pour l’aménagement de deux stations de recherche nordique sur l’île de Baffin, dans l’Arctique canadien. Ce projet que l’institution qualifie « d’envergure » permettra aux scientifiques d’étudier à longueur d’année les enjeux liés aux changements climatiques

Des équipes de chercheurs multidisciplinaires (océanographes, géographes et experts en sciences de la santé) et aussi des étudiants vont réaliser des travaux aux deux stations qui seront construites à Pond Inlet et à Qikiqtarjuaq au Nunavut. Les installations pourront accueillir une quinzaine de personnes chacune.

« Ces stations vont nous permettre d’effectuer des recherches 365 jours par année, à la fois en milieu terrestre et marin », a indiqué Joël Bêty, professeur en biologie et directeur adjoint du Centre d’études nordiques.

Le professeur précise que la construction de ces deux stations de recherche dans l’Arctique est « complexe », mais leur ouverture est prévue pour 2024. « En raison de la rigueur du climat et de l’accès limité à de l’infrastructure, il se fait encore peu de recherche dans le Haut-Arctique ».

En plus d’être équipées pour réaliser des travaux de recherche, les stations faciliteront les partenariats de recherche et les collaborations avec les communautés inuit, a ajouté M. Bêty...

Lire la suite sur le site Regard sur l’Arctique, coproduit par Radio Canada International