Changements climatiques abrupts : rôle du cycle de l’eau

Publié le 01.07.2005 - Communiqué de presse

Le climat de la dernière période glaciaire a été ponctué d’une série de changements climatiques se produisant en quelques dizaines d’années avec des « coups de froid » et « coups de chaud » jusque là estimés à cinq degrés environ. De nouvelles analyses ont été conduites sur les glaces du Groenland par les chercheurs du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE, CEA/CNRS) (1) en collaboration avec des équipes danoises, islandaises, suisses et américaines. Elles ont révélé que ces changements « abrupts » sont plus importants, pouvant atteindre localement 16 °C. Les chercheurs montrent aussi, pour la première fois, que ces variations sont corrélées à une réorganisation saisonnière de la circulation atmosphérique et du cycle de l’eau. L’ensemble de ces résultats ouvre des perspectives pour l’élaboration de modèles climatiques plus performants. Ils font l’objet d’une publication dans la revue Science du vendredi 1er juillet...

Voir en ligne