Climate impacts of short-lived pollutants and methane in the Arctic

Impacts climatiques en Arctique des polluants de courte durée de vie et du méthane

Publié le 24.08.2012  - MàJ le 03.09.2012 - Programme de recherche

Les polluants de courte durée contribuent à l’amplification régionale du réchauffement global dans l’Arctique. Dans le projet CLIMSLIP-NyA nous examinerons deux aspects importants des polluants de courte durée dans l’Arctique.

Nous étudierons comment le carbone suie dans l’atmosphère et dans la neige contribuent à l’augmentation de l’absorption du rayonnement solaire dans l’atmosphère et dans la neige. Nous étudierons également les interactions aérosol-nuage par la caractérisation simultanée des propriétés microphysiques et optiques des nuages et des aérosols.

Les expériences sur le terrain incluent des observations des concentrations de carbone suie dans l’atmosphère pendant le printemps et la détermination des concentrations de carbone suie dans la neige utilisant un single particle soot photometer. Ces observations contribueront à une meilleure quantification du comportement du carbone suie et son dépôt dans la neige pendant la période du printemps Arctique.

Dans le cadre, de l’étude de l’interaction aérosol-nuages, des mesures continues (3 mois) des propriétés des nuages couplées à celles des aérosols seront réalisées à la station de mesures du Mont Zeppelin à partir de l’instrumentation du LaMP (CPI, Néphélomètre Polaire, FSSP/sonde Nevzorov). Ces observations permettront d’étudier le lien entre la composition des aérosols (IN, CCN...) et les propriétés microphysiques et optiques des nuages pendant la période de transition Hiver-Printemps en arctique.

En conclusion, les résultats seront exploités par l’intermédiaire d’études de modélisation afin de déterminer l’impact des processus climat-appropriés sur les changements régionaux de l’Arctique.

Source : Fiche descriptive du programme CLIMSLIP-NyA sur le site de l’IPEV
Laboratoires : Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement - LGGE (CNRS, Université Joseph Fourier)