Comment les mésanges à tête noire survivent-elles à l’hiver de l’Alaska ?

Publié le 02.04.2021 - Article d'Ismaël Houdassine du 02/01/2021 sur Regard sur l'Arctique

Une scientifique américaine a découvert que les mésanges à tête noire de l’Alaska se gavent de graines et d’insectes congelés pour survivre aux longs hivers. Elle a aussi trouvé le lieu où les mésanges se réfugient pour survivre aux nuits glaciales

Susan Sharbaugh, scientifique à l’Institut de biologie arctique de l’Université de l’Alaska à Fairbanks, a passé de nombreuses heures à essayer de comprendre comment une créature aussi légère qu’une poignée de feuilles de papier parvient à survivre à des températures de -40 degrés Celsius.

La scientifique a découvert que la mésange mange chaque jour de la nourriture afin d’augmenter son poids de 10 %. L’oiseau utilise ensuite cette graisse pour « frissonner » toute la nuit, ce qui leur permet de se réchauffer.

Susan Sharbaugh a également installé un émetteur radio sur le dos de plusieurs spécimens capturés afin de trouver l’endroit précis où les mésanges à tête noire passent leur nuit hivernale.

Pesant 0,5 gramme, le minuscule appareil qui possède une autonomie d’environ trois semaines est composé de deux boucles élastiques qui s’adaptent sur les pattes des oiseaux comme un harnais d’escalade.

« Ces émetteurs sont très discrets. Ils se portent tellement bien, qu’on ne peut même pas savoir s’ils sont là ou pas », a raconté la scientifique dans un article publié sur le site de l’Université de l’Alaska...

Lire la suite sur le site Regard sur l’Arctique, coproduit par Radio Canada International