Des niveaux d’eau particulièrement bas au Yukon

Publié le 18.06.2019 - Article du 15/05/2019 sur Radio Canada

Les niveaux des lacs et les débits des rivières sont particulièrement faibles, ce printemps, et risquent de demeurer en deçà des niveaux historiques

L’hydrologue en chef du gouvernement du Yukon, Benoît Turcotte, explique toutefois qu’il faut attendre encore quelques semaines pour déterminer s’il s’agira d’une année record ou non.

« Pour les lacs du sud du Yukon, on est de l’ordre de 20 à 30 centimètres plus bas que ce qu’on a vu dans les dernières années ». — Benoît Turcotte, hydrologue en chef au gouvernement du Yukon

Il précise que le niveau des rivières atteint « 10 centimètres, un demi-mètre, peut-être même un mètre » de moins qu’à l’habitude, selon les régions, en fonction de la largeur des rivières. Selon lui, il faudra encore du temps avant d’avoir une évaluation fiable de l’état des plans d’eau « parce qu’on est dans une période transitoire ».

Benoît Turcotte explique que les niveaux d’eau du territoire commencent à remonter à partir de la fin du mois de mai et que l’élévation de niveau et du débit des cours d’eau peut s’échelonner jusqu’à la fin de l’été, selon que cette crue est alimentée par la fonte de neige, par les pluies estivales ou par la fonte des glaciers.

Plus au nord, les manteaux neigeux ont été plus importants qu’au sud, si bien que les autorités restent à l’affût d’inondations potentielles dans les bassins hydrographiques des rivières Peel et Porcupine, selon M. Turcotte...

Lire la suite sur le site de Radio Canada