Déterminants biotiques et abiotiques de la dynamique des populations de chats de la Grande Terre de l’archipel des Kerguelen

Publié le 19.10.2011 - Programme de recherche

L’objectif est de comprendre les différents aspects de l’intégration du chat dans l’écosystème de la Grande Terre.

Ceci comprend l’étude des facteurs biotiques (e.g. proies) et abiotiques (climat) fondamentaux qui conditionnent la dynamique de ses populations (densité-dépendance des paramètres démographiques, synchronie entre sites, variabilité du système d’appariement…), les conséquences de cette variabilité sur la distribution spatiale et temporelle de la diversité génétique, mais aussi l’influence de la prédation du chat sur la dynamique des espèces d’oiseaux marins, en combinant des approches empiriques et théoriques.

Source : Fiche descriptive du programme POPCHAT sur le site de l’IPEV
Laboratoires : Biométrie et Biologie Evolutive - BBE (Université de Lyon I, CNRS)