Distribution des cétacés en Terre Adélie

Publié le 26.11.2009  - MàJ le 24.03.2011

Ce projet vise à collecter des informations de base sur la présence estivale et l’abondance relative des cétacés sur le plateau continental au large de la Terre Adélie, en Antarctique de l’est.

Il constituera ainsi l’une des rares contributions françaises à l’évaluation en continu des baleines de l’océan Austral conduite par l’International Whaling Commission (IWC), ainsi qu’au Regional Non-Lethal Whale Research Partnerships in the Southern Ocean récemment proposé par l’Australie. Deux observateurs embarqués à bord de l’Astrolabe étudieront l’abondance relative du petit rorqual, du rorqual commun, de la baleine à bosse, de la baleine bleue, de la baleine franche et de l’orque. Le travail de terrain sera effectué au cours des campagnes océanographiques pré-existantes (ICO²TA et ALBION) menées chaque année en janvier au large de Dumont d’Urville. La distribution des cétacés sera mise en relation avec les paramètres biotiques (zooplancton) et abiotiques (paramètres hydrographiques, banquise et physiographie) collectés durant la campagne. Si possible, photos d’identification et échantillons de biopsie des baleines à bosse et des baleines bleues seront collectés et comparés aux catalogues des aires de reproduction existants afin d’évaluer la connexion migratoiren entre les aires de reproduction et d’alimentation. Après deux années, nous évaluerons les résultats de l’étude afin de décider s’il est utile de continuer les recherche sur les baleines dans cette région sur une durée plus longue et éventuellement sur une plus grande échelle

Source : Fiche descriptive du programme CETA sur le site de l’IPEV
Laboratoires : Laboratoire d’Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches Numériques - LOCEAN (Université de Paris VI, CNRS, MNHN, IRD)