Glacier émissaire

Publié le 20.08.2007

Langue d’ablation issue d’un inlandsis ou d’une calotte glaciaire.

JPEG - 27.7 ko
Station française Dumont d’Urville vue du ciel et glacier de l’Astrolabe, Terre Adélie, Antarctique
© CNRS Photothèque/IPEV / PIERRE Katell
UPS2928 - INSTITUT POLAIRE, PLOUZANE

Le glacier émissaire de calotte s’insinue dans une vallée, drainant une calotte glaciaire ou un ice cap (calotte en forme de lentille située sur un plateau élevé). Souvent rapide et puissant, le glacier émissaire peut dans certaines circonstances, atteindre la mer.

En Antarctique, l’ablation de l’inlandsis se fait presque exclusivement par le flux de glace vers la mer via les glaciers émissaires côtiers (comme celui de l’Astrolabe à l’est de l’Antarctique), du fait d’une fusion côtière quasi insignifiante.