La banquise en Antarctique s’étend alors qu’elle fond en Arctique

Publié le 04.10.2017 - Bulletin Veillest - Belgique (actualité du 30/08/2017)

Banquise antarctique et banquise arctique, même histoire ? Pas vraiment. Alors que la banquise arctique n’a de cesse de fondre, la banquise antarctique s’est étendue entre 1979 et 2015, avant de voir cette extension baisser drastiquement entre 2016 et 2017. Mais à quoi est dû ce phénomène d’extension, paradoxal en plein réchauffement climatique ? Une équipe de scientifiques, dont Olivier Lecomte, chercheur au Centre de recherche sur la Terre et le Climat Georges Lemaitre de l’Université Catholique de Louvain (UCL), s’est penchée sur la question et a pu fournir une nouvelle explication liée aux échanges de chaleur entre l’océan et la glace. Les résultats de cette étude sont publiés dans Nature Communications le 15 août 2017.

Les deux banquises évoluent dans un contexte très différent. La banquise arctique est entourée de continents tandis que la banquise antarctique se situe autour du continent et n’est pas limitée par les côtes lors de son expansion hivernale. Elle est aussi essentiellement constituée de glaces saisonnières, alors que la banquise arctique comprend davantage de glace permanente, qui peut subsister en été et s’épaissir en hiver. Si l’on comprend assez bien l’origine des changements récents observés pour la banquise arctique, c’est loin d’être le cas pour la banquise de l’océan Austral. Les modèles qui permettent d’étudier et de reproduire l’évolution de la banquise sont d’ailleurs beaucoup moins réalistes dans l’océan Austral que dans l’océan Arctique...

Lire la suite sur le site France Diplomatie (Veillest - Belgique)