La fonte du permafrost entraîne des problèmes majeurs dans l’Arctique canadien

Publié le 02.03.2021 - Article de Paloma Martínez du 25/01/21 sur Radio Canada International

La combinaison de l’élévation du niveau de l’océan et des effets du réchauffement climatique mondial provoque des variations marquées dans les régions arctiques de la planète

Ces modifications sont visibles surtout à mesure que les paysages gelés se réchauffent et dégèlent, conclut le nouveau rapport Coastal and Offshore Permafrost Rapid Response Assessment (en anglais seulement) produit par le gouvernement du Canada.

Cette étude, effectuée à la demande du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et de GRID-Arendal, un centre de communications de la Norvège, a trouvé que parmi les changements observés les dernières années, certains touchent les infrastructures et les populations vivant le long de la côte arctique, dont :

1 - l’érosion rapide des côtes,

2 - l’affaissement du sol, les glissements de terrain,

3 - la modification de la dynamique des eaux souterraines et de surface (lacs, cours d’eau et infiltrations en surface).

Les données obtenues par les chercheurs coïncident avec celles que d’autres chercheurs locaux et des résidents des communautés arctiques ont signalées auparavant lorsque consultés par des instances nationales et internationales.

Depuis longtemps, ils se disaient préoccupés par la rapidité avec laquelle les changements climatiques modifient le pergélisol dans les collectivités du Haut-Arctique canadien particulièrement.

L’urgence d’élaborer un plan d’action scientifique pour résoudre ce problème a été soulignée dans le rapport qui a étudié en profondeur l’état du pergélisol sur terre et en mer et auquel ont contribué 13 chercheurs de la Commission géologique du Canada (CGC) du ministère des Ressources naturelles (RNCan)...

Lire la suite sur Radio Canada International