Les drones surveillent l’érosion littorale dans l’Arctique canadien

Publié le 17.01.2017

L’imagerie 3D permet aux scientifiques canadiens de suivre et de comprendre les évolutions du trait de côte, sous l’action du changement climatique, dans les territoires du Nord-Ouest.

Les chercheurs observent, depuis le milieu des années 1990, une forte accélération de l’érosion côtière dans cette région de l’Arctique, avec un impact non négligeable sur les écosystèmes aquatiques et les activités humaines dans ce secteur.

Dès 2004, les scientifiques disposaient, au moyen de télédétection aérienne laser par LIDAR, d’images en relief des côtes menacées par l’érosion. Mais aujourd’hui, grâce aux mosaïques d’images 2D acquises par des drones simplement pilotés depuis une tablette, les reconstitutions 3D se font tout aussi facilement, et ce, pour un coût largement inférieur.

Lire l’article en anglais sur CBCNews