Les épinoches sont-elles des migrants climatiques ?

Publié le 17.03.2016

Des épinoches ont été signalées pour la première fois dans les eaux douces du Svalbard.

Les poissons anadromes, [1] qui sont communs dans les contrées nordiques, sont d’un intérêt particulier car, après leur séjour dans la mer, ils peuvent remonter des cours d’eau qu’ils ne connaissent pas et, par conséquent, peuvent être les seuls poissons capables de coloniser de nouveaux milieux dulçaquicoles dans les îles du Haut Arctique.

Depuis trois décennies, l’archipel du Svalbard subit la plus forte hausse de température de toute l’Europe. En conséquence, des espèces de poissons anadromes peuvent théoriquement s’établir dans les eaux douces de ces îles. Un candidat potentiel pour cette colonisation est l’épinoche, Gasterosteus aculeatus. Cette espèce a une vaste zone de répartition dans les régions côtières boréales et on distingue trois types différents selon l’habitat : une forme marine qui vit et se reproduit en mer, une autre anadrome qui fraie en eau douce mais qui hiverne en mer, et une forme qui réside en permanence en eau douce.
Ces trois formes présentent des variations morphologiques concernant le nombre de plaques osseuses situées le long de la ligne latérale [2] et se répartissent en deux morphotypes [3] : les populations marines et anadromes sont presque complètement recouvertes de plaques osseuses tandis que celles qui ne quittent pas l’eau douce en ont peu.

Les épinoches anadromes et d’eau douce vivent dans les cours d’eau jusqu’au nord-ouest de la Norvège, au nord de l’Islande, ainsi qu’au sud du Groenland. L’espèce a aussi été trouvée en mer, à moins de 100 km au sud du Spitzberg.

En 2006, quatre spécimens d’épinoches ont été trouvés dans deux lacs de l’ouest du Spitzberg, un dans le lac Linné et trois dans une rivière en amont du lac Straumsjøen. Ces poissons étaient tous du morphotype comportant de nombreuses plaques osseuses latérales qui correspond aux formes marines ou anadromes. Deux poissons du lac Straumsjøen étaient des femelles pleines d’œufs, ce qui suggère qu’elles aient pu entrer dans les eaux douces pour pondre. Ces captures constituent les premiers signalements de cette espèce dans l’archipel du Svalbard.

JPEG - 17.4 ko
Gasterosteus aculeatus
Crédit photo : Ron Offermans
Certains droits réservés : Licence Creative Commons

Ces dernières années, la température de surface de la mer de Barents ainsi que celle des eaux à l’ouest du Svalbard a augmenté, ce qui peut faciliter une expansion vers le nord des populations de poissons marins ou anadromes. A la fin de l’automne 2006, la température près de la côte ouest du Spitzberg était de 2 à 5°C plus élevée que la normale. Les poissons sont extrêmement sensibles aux changements de température et les hausses observées ont pu créer des conditions plus favorables pour ces espèces, y compris pour coloniser les eaux douces du Svalbard.

Avec la tendance au réchauffement dans cette région depuis plusieurs décennies et vu les prévisions climatiques pour les années à venir, il est possible que des populations d’épinoches s’installent dans les eaux douces de cet archipel. Elles se sont déjà établies dans des cours d’eau du Groenland et les populations les plus au nord sont probablement soumises à des températures semblables à celles des lacs du Svalbard, c’est-à-dire, comprises entre 5 et 12°C en été.

Bien que ces premiers signalements au Svalbard soient remarquables, actuellement, ils sont uniquement les témoins d’une présence temporaire de l’espèce dans la région et ne constituent pas une preuve de son établissement dans les eaux douces de l’archipel. Des observations régulières au cours des prochaines années permettront de confirmer ou non une installation permanente si les prévisions de réchauffement se vérifient dans la région, faisant alors de cette espèce un « migrant climatique ».

Isabelle Gomez, INIST-CNRS

[1]Se dit d’espèces aquatiques qui vivent habituellement en mer mais remontent les cours d’eau, fleuves, rivières pour s’y reproduire et pondre leurs œufs. Wiktionary

[2]Définition sur Wikipedia

[3]Caractéristiques physiques d’un individu Wiktionary

Situer cette recherche