Les thèmes de la recherche polaire

Publié le 08.08.2007

Sur fond de crise environnementale et climatique, la biologie, l’océanographie et la climatologie sont les domaines les plus représentés en recherche polaire.

Si la répartition des domaines de recherche est sensiblement la même dans les deux hémisphères, exception faite des sciences humaines et sociales, des différences significatives apparaissent entre les pôles Nord et Sud lorsque l’on regarde certaines thématiques de recherche en détail. En effet, les conséquences de l’activité humaine et les enjeux stratégiques et environnementaux ne sont pas identiques dans ces deux régions du globe.

En biologie, l’Arctique fait l’objet de recherches plus nombreuses en ce qui concerne la contamination des animaux et des végétaux par des polluants d’origine anthropique, tels que les pesticides, les organochlorés et les métaux lourds. La gestion des stocks de pêche dans cette région du globe suscite aussi l’attention des scientifiques. En Antarctique, la recherche en biologie est plus fondamentale, avec de nombreuses études sur la biodiversité et sur l’adaptation au froid des êtres vivants par exemple.

En océanographie, les thématiques de la pollution et de la fonte de la banquise sont très représentées en Arctique. La dynamique des courants marins en relation avec le réchauffement climatique est un thème récurrent de la recherche océanographique dans l’océan Austral.

En géologie, la prospection minière et pétrolière n’existe quasiment pas au sud, alors qu’elle représente près d’un article sur cinq au nord. L’histoire de la planète via la paléontologie, la géophysique, la tectonique des plaques, mobilise davantage l’attention des chercheurs au sud qu’au nord, particulièrement dans la zone subantarctique des océans.

En astronomie, les rayonnements cosmiques et solaires retiennent l’attention des scientifiques pour leur incidence sur le climat. L’Antarctique est aussi un terrain privilégié pour l’observation de l’Espace par les astrophysiciens, et les météorites retrouvées dans les glaces du grand continent blanc sont nombreuses.

L’Antarctique étant un continent désert, les articles concernant l’Homme portent essentiellement sur l’histoire de la découverte du pôle Sud, les traités gérant ce territoire et un peu de médecine de l’extrême. Alors qu’au nord, la présence de populations traditionnelles mobilise davantage les chercheurs en sciences humaines et sociales, avec près de 3 000 articles recensés ces vingt dernières années.


Répartition des publications dans les cinq grandes thématiques scientifiques :