Pétrel

Publié le 30.07.2007

Oiseau de mer de la famille des procellariidés bien adapté au froid, dont il existe plus de 50 espèces. Celles rencontrées dans les régions polaires peuvent être le pétrel des neiges Pagodroma nivea ou le pétrel antarctique Thalassoica antarctica.

Les prions sont des petits pétrels qui vivent dans les régions subantarctiques. Ils appartiennent à deux genres, Pachyptila et Halobaena. On dénombre sept espèces :

  • Prion bleu - Halobaena caerulea
  • Prion de Forster - Pachyptila vittata
  • Prion de Salvin - Pachyptila salvini
  • Prion de la désolation - Pachyptila desolata
  • Prion de Belcher - Pachyptila belcheri
  • Prion colombe - Pachyptila turtur
  • Prion à bec épais - Pachyptila crassirostris.

Ces oiseaux se nourrissent principalement d’Euphausiacés (sorte de crevettes) attrapés en "raclant" la surface de l’eau. Ils filtrent ensuite l’eau à l’aide de lamelles situées sur leur bec.

Le prion de la désolation (Pachyptila desolata) est le plus grand des prions ; son envergure est de 17-20cm. La dénomination de ce pétrel vient de l’ancien nom des îles Kerguelen, îles de la Désolation, où cette espèce fut découverte par Cook lors de son premier voyage dans ces îles, en 1768.

En savoir plus :

Site de l’institut polaire français IPEV