Prix Carmignac 2018 : Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen récompensés pour leur reportage « Arctique : Nouvelle frontière »

Publié le 05.12.2018 - Article de Cynthia Dos Santos du 14/11/2018 sur Phototrend

Pour sa neuvième édition, le Prix Carmignac a récompensé deux photojournalistes de l’agence Noor : le russe Yuri Kozyrev ainsi que le hollandais Kadir Van Lohuizen pour leur photoreportage d’investigation « Arctique : Nouvelle frontière », illustrant le changement climatique et son impact sur le territoire de l’Arctique

Tous les ans sont récompensés les photojournalistes dont le travail correspond au mieux au thème imposé. Cette année l’Arctique était à l’honneur et c’est le binôme qui se voit décerner le prix par les membres du jury et la marraine du concours Ségolène Royale, ambassadrice de France pour les pôles arctique et antarctique.

Le jury était composé de Jean Jouzel, climatologue et colauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007 au titre de lanceur d’alerte sur l’urgence climatique, de David Barber, climatologue spécialiste des changements climatiques, d’Emma Bowkett, directrice de la photographie du Financial Times Weekend Magazine, de Pascal Beausse, responsable de la collection photographie du Centre national des arts plastiques (CNAP), de Nicolas Jimenez, directeur de la photographie du Monde, de Sarah Leen, directrice de la photographie du National Geographic Magazine et de Lizzie Sadin, lauréate de la 8e édition du Prix Carmignac.

« Les photos de Yuri Kozyrev et de Kadir van Lohuizen nous font découvrir l’Arctique d’aujourd’hui à travers des paysages et une faune qui attirent de plus en plus de touristes. Des populations exposées à des climats extrêmes et engagées dans l’exploitation de ressources minières comme le nickel et de plus en plus dans celle du gaz, du pétrole et du charbon. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la protection de l’environnement ne semble pas au cœur de leurs activités… » témoigne Jean Jouzel.

Les deux photographes se sont intéressés aux fontes des glaces, à la quête massive de nouvelles ressources minérales, à la militarisation de la région, à l’ouverture de routes commerciales, à l’exploitation du pétrole et du gaz et à la disparition progressive de villages...

Lire la suite sur Phototrend

Lire également l’article de Pauline Conradsson du 12/11/2018 sur Le Parisien et voir le diaporama "Voyage épique autour du cercle polaire arctique" paru sur GEO, ainsi que diverses précisions concernant l’exposition qui se tient jusqu’au 9 décembre à La Cité des sciences et de l’industrie