S’inspirer d’une serre dans l’Arctique pour s’alimenter dans l’espace

Publié le 05.10.2020 - Article du 12/08/2020 sur Regard sur L'Arctique (en collaboration avec Beth Brown de Radio-Canada)

L’Agence spatiale canadienne travaillera bientôt avec la communauté de Gjoa Haven, au Nunavut, sur son initiative de serre hydroponique pour évaluer les possibilités de cultiver des aliments frais dans l’espace

Grâce à la serre Naurvik, un terme en inuinnaqtun qui signifie « lieu de croissance/l’endroit qui pousse », des chercheurs de l’organisme à but non lucratif Arctic Research Foundation cultivent depuis plusieurs mois des aliments grâce à des conteneurs maritimes convertis en serres et alimentés par l’énergie solaire et éolienne.

L’Agence spatiale canadienne espère élaborer un programme de recherche qui s’intéresse aux liens entre l’agriculture nordique et spatiale.

« Nous voulons que le projet du Nunavut puisse s’inspirer de l’exploration et de la technologie de l’espace », explique Matthew Bamsey, un ingénieur de l’Agence spatiale canadienne qui est impliqué dans le projet.

« L’idée est vraiment de maximiser la quantité d’aliments que nous pouvons produire avec des ressources limitées », ajoute Matthew Bamsey. Les conditions environnementales de Gjoa Haven enrichiront les connaissances des chercheurs quant au potentiel d’agriculture dans l’espace.

L’agence fédérale compte former des résidents de Gjoa Haven pour qu’ils contribuent aux recherches. Matthew Bamsew explique qu’ils pourraient ainsi se charger des opérations dans la serre durant l’année, ou encore apprendre les rudiments de la science spatiale...

Lire la suite sur le site Regard sur l’Arctique, coproduit par Radio Canada International