Samis

Publié le 18.09.2009

Le peuple sami est un peuple indigène - le plus grand d’Europe - parlant une des langues sames.

JPEG - 121.7 ko
Un Sami et un renne
Crédit photo : taisau
Certains droits réservés : Licence Creative Commons

En Scandinavie, les Samis - ou bien encore les Sâmes (variante), ou Saamis (abandonné) - représentent une grande part de la population de la Laponie (Lappland). Ils étaient appelés Lapons, dénomination tombée en désuétude du fait de leur volonté d’être appelés par le terme qu’ils utilisent pour se désigner : Sápmi. Ce terme désigne aussi leur territoire.

La Laponie couvre le nord de la Suède, de la Norvège, de la Finlande et la péninsule de Kola en Russie. On ne dispose d’aucun dénombrement exact de la population samie. Elle est estimée entre 80 000 et 120 000 individus. Une majorité de Samis vit en Norvège, seuls 2 000 sont comptés en Russie.

Leur situation servile de minorité, exploitée, s’est améliorée au XIXe siècle, surtout en Scandinavie. Ils sont chrétiens mais des pratiques animistes perdurent dans leurs communautés. Comme les Inuits, ils revendiquent leur statut d’autochtone, défendent leur langue, leur culture et l’intégrité de leur terre. Aujourd’hui, leur volonté est d’être toujours plus reconnus politiquement dans les pays où ils résident.

En savoir plus :