Thermorégulation et énergétique en milieu polaire

Publié le 26.11.2009  - MàJ le 24.03.2011

Les oiseaux marins des régions polaires et subantarctiques sont des modèles d’études exceptionnels des processus bioénergétiques essentiels à leur survie. Le décryptage par une approche de physiologie intégrative (de l’animal entier aux gènes) des processus énergétiques adaptatifs mis en jeu à chaque étape clé de leur vie (reproduction, éclosion, émancipation thermique) pourrait révéler des mécanismes ou des molécules, cibles potentielles pour la compréhension de pathologies métaboliques.

Notre projet propose d’étudier les mécanismes originaux de production de chaleur qui se développent au cours de la croissance des poussins de manchot Adélie (Pygoscelis adeliae) et royal (Aptenodytes patagonicus) et leur approvisionnement en substrats énergétiques. La constitution rapide des stocks adipeux par l’adipogénèse et la lipogénèse représente une étape essentielle à la survie des poussins en croissance et des dures épreuves de jeûne que l’adulte subit au cours de son cycle reproducteur.

Source : Fiche descriptive du programme ORNITHOTHERMO sur le site de l’IPEV
Laboratoires : Physiologie Intégrative, Cellulaire et Moléculaire - PICM (Université de Lyon 1, CNRS)