Yamal LNG : 2eme unité dans l’arctique russe

Publié le 20.08.2018 - Article d'Elisabeth Studer du 12 /08/2018 paru sur leblogfinance

Et de deux ! Les actionnaires du méga projet énergétique de Yamal ont indiqué jeudi qu’une deuxième unité avait débuté sa production de gaz naturel liquéfié (GNL ou LNG) sur cette péninsule de l’arctique russe.

Première production de GNL pour la 2eme unité.

S’exprimant dans le cadre de communiqués distincts, le russe Novatek et le français Total, actionnaires à respectivement 50,1% et 20% du projet Yamal LNG, ont indiqué que cette deuxième ligne de traitement et de liquéfaction du gaz – sur les trois prévus – avait produit sa première cargaison de GNL.

Cerise sur le gâteau : l’opération est en avance sur le calendrier. Selon Novatek, son lancement a en effet eu lieu avec six mois d’avance sur le calendrier initial.

La nouvelle est d’importance, ce deuxième train de production dotant l’usine d’une capacité supplémentaire de 5,5 millions de tonnes de GNL par an, la capacité globale atteignant désormais 11 millions de tonnes.

Enfonçant le clou, Leonid Mikhelson, président de Novatek a tenu à préciser qu’il s’agissait de près de 3,5% du marché mondial du GNL, ce ratio lui permettant de qualifier Yamal de “projet significatif“.

Ce projet vise à exploiter plus de 4 milliards de barils équivalent pétrole de réserves gazières. Pour ce faire, ce sont plus de 200 puits qui ont été forés et trois trains de liquéfaction d’une capacité de 5,5 millions de tonnes chacun qui ont été construits.

Le projet Yamal LNG compte également des actionnaires chinois (CNPC pour 20% et Silk Road Fund pour 9,9%). En décembre dernier, il avait été inauguré en grandes pompes par le président russe Vladimir Poutine...

Lire la suite sur leblogfinance