Découverte dans l’Arctique d’une nouvelle espèce de mante religieuse primitive

Publié le 20.07.2021 - Article d'Ismaël Houssadine du 19/01/2021 sur Regard sur l'Arctique

Une équipe de chercheurs dirigée par l’Université McGill a identifié dans l’Arctique canadien une nouvelle espèce de mante religieuse vieille de 100 millions d’années grâce aux empreintes des ailes fossilisées retrouvées dans la région du Labrador

Les chercheurs incluant des scientifiques du Musée national d’Histoire naturelle à Paris et du Musée de paléontologie et de l’évolution à Montréal ont récemment publié les résultats de leur étude dans la revue Systematic Entomology. Ils espèrent que la découverte de cette nouvelle espèce (Labradormantis guilbaulti) permettra de jeter un nouvel éclairage sur l’évolution des mantes religieuses au fil des millénaires.

Le Labradormantis guilbaulti vivait à l’époque des dinosaures à l’ère du Crétacé supérieur. Des feuilles de sycomore fossilisées ont été trouvées dans les mêmes dépôts que les ailes de la mante religieuse, indique l’étude, ce qui signifie que cette espèce d’insecte aurait vécu dans une forêt tempérée chaude et luxuriante.

Les chercheurs ont identifié plusieurs spécimens lors d’un travail de terrain dans une mine de fer abandonnée située au Labrador, près de Schefferville à l’extrême nord du Québec. « Nos journées ont été essentiellement consacrées à récurer la surface des tas de décombres qui avaient été extraits de la mine », a déclaré Alexandre Demers-Potvin, doctorant à l’Université McGill et auteur principal de l’article...

Lire la suite sur le site Regard sur l’Arctique, coproduit par Radio Canada International