Petit à petit, la Russie assoit sa domination de l’Arctique

Publié le 09.09.2021 - Article de Barthélemy Dont du 25/08/2021 (d'après The Drive) sur Korii

La fédération est en train d’agrandir la base militaire la plus au nord du monde

La Russie en rêvait, le changement climatique l’a fait. La fonte des glaces rend de plus en plus praticable l’océan Arctique et ouvre ainsi un formidable raccourci maritime entre l’Europe et l’Asie, qui permet de longer la Russie par le nord sans avoir besoin de navire brise-glace.

Pas question de laisser passer cette chance : des images satellites analysées par The Drive dévoilent que la Russie est en train de développer considérablement sa base militaire la plus au nord : l’aéroport Nagourskoïé, à Terre François-Joseph, un archipel à cheval sur la mer de Barents et l’océan Arctique.

En 2020, l’armée russe avait déjà profité de l’été pour agrandir la piste d’atterrissage de la base en la faisant passer de 2.500 à 3.500 mètres. Les nouvelles images satellite enregistrées par Planet Labs montrent non seulement que les travaux de la piste ont bien été achevés, mais aussi qu’une très grande aire de stationnement est en cours de construction.

Contrôle des airs et de l’océan

La nouvelle piste d’atterrissage avait permis cet hiver de déployer des intercepteurs MiG-31 ainsi qu’un avion-radar A-50, un duo efficace pour contrôler le ciel. Avec ce nouveau tarmac, la base pourra accueillir des avions beaucoup plus grands et plus nombreux qu’aujourd’hui, dont des bombardiers et des avions de patrouille maritime, ajoutant la maîtrise des mers à celle des airs.

Des images satellites montrent aussi que les autres installations de la base, dont le bâtiment principal, surnommé le « trèfle arctique » pour sa forme distinctive à trois pointes, ont été rénovées. Si ces améliorations ne sont pas surprenantes, elles montrent tout de même que l’armée russe ne perd pas de temps et ne ménage pas ses efforts polaires...

Lire la suite sur Korii